Pourquoi les traders sont-ils issus d’une classe privilégiée ? Le trading en ligne est-il vraiment une profession indépendante ?

Plusieurs personnes voient dans le trading un moyen de gagner rapidement de l’argent, et ainsi pouvoir s’assurer plus facilement une indépendance financière. Cependant, il y a certains faits qu’il est difficile d’ignorer, comme par exemple le fait que ceux issus d’un certain milieu ont plus de chances de réussir que d’autres. Car les études pour devenir trader varient d’une école à l’autre, tels HEC ou l’edhec. 

Le trading dans la société moderne

Si on en entend parler presque sur tout internet, que ce soit dans les publicités ou dans les publications de vos relations sur les réseaux sociaux, il est difficile d’échapper au phénomène qu’est le trading. Il faut cependant savoir que ce n’est pas une nouveauté, et que cette pratique est vieille de plusieurs siècles. L’utilisation d’internet a juste rendu cette pratique plus accessible pour les particuliers, mais également plus optimale.

Entrée dans une banque

Grâce aux plateformes de trading, il vous est possible de passer des ordres d’achat ou de vente de manière quasi-instantanée, la seule condition étant d’avoir un appareil relié à internet. Plusieurs anciens banquiers ont choisi de quitter leur emploi salarié pour se lancer dans le trading en compte propre, et ont inspiré de nombreux particuliers qui eux aussi se sont lancés dans cette aventure. Aujourd’hui, c’est un des métiers qui attire le plus, dans la mesure où il offre certains avantages, comme des horaires de travail flexibles, et des gains dépendamment de vos performances.

Les traders à succès viennent de milieux aisés

Si on trouve de nombreuses success story sur le web, la vérité est qu’une bonne partie des traders à domicile font principalement partie d’une classe particulière de la population. Celle-ci comprend des gens disposant déjà de moyens financiers importants à la base ; ces derniers peuvent ainsi se lancer dans le trading en ayant en moins la pression du fait de perdre de l’argent, car ils en ont assez pour ne pas se soucier.

Aussi, on a plus de chances en tant que trader particulier si on a déjà des bases solides dans le monde de la finance en général pour commencer. Cela fait que ceux qui ont le plus de chances de réussir sont les personnes qui ont déjà travaillé pour une banque, et qui comprennent ainsi mieux les différents rouages qui entrent en jeu dans l’évolution des prix. Les proches de ces personnes ont également un certain avantage, car ils disposent de conseils de première main pour évoluer au mieux dans ce domaine.

Les indicateurs « privés »

Il circule des bruits sur le net qu’il existe des indicateurs techniques qui ne sont réservés que pour des élites disposant de moyens financiers importants, ou qui connaissent les bonnes personnes. Si cela s’avère être vrai, on ne peut que constater qu’il est encore plus difficile pour les personnes lambda de réussir dans ce domaine déjà hautement élitiste.

L’existence d’indicateurs privés contribuerait à creuser l’écart nettement grandissant entre les particuliers qui souhaitent se lancer dans le trading et ceux issus d’un milieu aisé ayant les mêmes ambitions. On peut en outre remarquer que de plus en plus de chaines YouTube déconseillent aux particuliers de se lancer dans le trading, en raison des différentes conditions qui rendent cela difficilement rentables, à moins d’avoir le temps et les ressources requises, aussi bien financières que personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *